Un lecteur de ce blog m'a rappelé que les américains ne sont pas que les citoyens des États-Unis mais également les habitants de ce cher continent qu'est l'Amérique.

Cet amalgame couramment produit dans les(mes) discours n'est pas toujours considéré comme des plus plaisants aux yeux de ces citoyens des pays se trouvant par exemple en Amérique latine, et je trouve que c'est effectivement justifié.

J'essayerai donc à l'avenir de tenir compte de cette différence, à laquelle je n'avais jusque-là jamais pensé. Merci J. d'y avoir porté mon attention ;)